Restauration: Big Fernand cède 80% de son capital à BlueGem

Big Fernand spécialisé dans la préparation des hamburgers a annoncé mardi qu’il va vendre 80% de son capital à BlueGem Partners, entreprise d’investissement basé à Londres. La marque française envisage vendre ses actifs pour s’exporter au niveau mondial.

La maison mère Big Groupe, a procédé à la signature d’un accord pour vendre 80% de son capital via une acquisition de part des fondateurs et du family office, SEP, actionnaire principal de Big Fernand », indique l’entreprise dans un communiqué. Steve Burggraf, qui est le cofondateur de l’enseigne gardera la tête de l’entreprise et 6% du capital de l’entreprise.

Grâce à cette acquisition, de BlueGem, Big Fernand va profiter d’une première hausse de capital de 7 millions d’euros minimum, pour créer 100 restaurants, a expliqué Big Fernand, qui dispose actuellement de 35 établissements.

L’enseigne qui a été fondée depuis cinq ans, va surtout acquérir deux restaurants à Hong-Kong qui étaient des franchises alors que de nouveaux établissements seront ouverts dès décembre 2017 dans la capitale française.

D’ici décembre 2017, Big Fernand envisage créer 45 à 50 établissements et réaliser un chiffre d’affaires prévisionnel de 50 millions d’euros.


Marie

Notre chère Marie

Voir tout ses articles

Ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de... trop tard :'(


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/analytiquedelaliment.fr/wp-includes/functions.php on line 4552