Burger King a avalé Quick!

Burger King France, qui a rouvert ses portes dans l’Hexagone à la fin de l’année 2012, vient d’annoncer avoir achevé l’acquisition de Quick et ses 400 enseignes en France.

Désormais, le « Whopper » va être présent sur l’Hexagone. L’américain Burger King vient de déclarer avoir clôturé l’acquisition de Quick et ses à peu près 400 restaurants en France.

Une transaction qui va donner l’occasion à la marque de monter en grade extraordinairement sur le territoire français, où il ne dispose à ce jour que de 33 établissements.

Un changement jusqu’en 2020

Le fast-food américain qui avait fermé ses portes étaient à nouveau revenu poser ses valises en France à la fin de l’année 2012. Il déroulera un plan de conversion des restaurants Quick sous la banderole américaine dès la fin du semestre 2016 et jusqu’en 2020.

« L’idée est de convertir le réseau Quick en Burger King. Ce rapprochement est une manière d’améliorer le développement, de réunir nos forces, d’éviter de faire une concurrence et aussi de nous redonner une puissance de feu », a lancé Olivier Bertrand, PDG du groupe et actionnaire majoritaire de Burger King France.

McDonald’s occupe toujours la première place

Le Groupe Bertrand, qui est propriétaire d’une licence française de Burger King, avait reçu le 10 décembre l’approbation de l’Autorité de la concurrence pour acquérir la marque rivale Quick.

Cependant, cette opération ne bousculera aucunement, McDonald-s qui occupe toujours la première place dans l’univers des fast food en France. Et l’enseigne va garder sa première place car disposant de 1340 établissements dans l’hexagone.


Marie

Notre chère Marie

Voir tout ses articles

Ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de... trop tard :'(


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/analytiquedelaliment.fr/wp-includes/functions.php on line 4552