Amazon : le cloud plus rentable que la boutique

Le cloud et sa grande rentabilité permettent à Amazon de compenser le manque à gagner sur la vente en ligne. En effet, Amazon Web Services rapporte aujourd’hui plus que le site marchand.

En une année, le bénéfice opérationnel sur le cloud réalisé par la société de Jeff Bezos a été multiplié par cinq, pour atteindre au troisième trimestre 2015 521 millions de dollars, désormais devant celui totalisé par la boutique en ligne, qui n’est que de 472 millions de dollars. Par rapport au précédent trimestre, cette branche a ainsi fortement accru la place qu’elle occupe dans le groupe : au début de l’année en effet, elle comptait pour environ 36% dans les résultats du groupe, pourcentage qui atteint désormais 52%.

Les ventes d’Amazon Web Services grimpent de façon exponentielle (+78%), dépassant ce trimestre la barre des 2 milliards de dollars, tandis que le magasin en ligne constitue toujours la part la plus importante des activités du groupe, avec un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars en septembre, ce qui représente une hausse de 25%. Tout en étant 7,5 fois plus petit que la boutique, AWS est donc plus rentable, ce qui n’était pas évident à son lancement : en effet, à ses débuts, les actionnaires étaient particulièrement inquiets face à la stratégie d’investissement effrénée menée par la société de Jeff Bezos. Or, ce temps est révolu : il y a un an, Amazon perdait 437 millions de dollars ; aujourd’hui, elle réalise un profit net de 79 millions de dollars. Le cloud joue un rôle important dans cette bonne santé financière, grâce à une marge opérationnelle de 25%, soit 4% de plus par rapport au trimestre dernier, alors que celle de la boutique en ligne n’est que de 3 ,5%.

Suite à la publication de ces chiffres, la société a gagné 10 points à la Bourse.


Marie

Notre chère Marie

Voir tout ses articles

Ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de chocolat, ne me parlez pas de... trop tard :'(