Les bonnes galettes d’antan

Les musiciens sont des fans de nourriture et de bonnes choses (comme les analystes en somme).

Les artistes (les musiciens, pas nous) sont souvent de bons mangeurs et de bons buveurs, naviguant entre la bière bon marché et les sandwiches cornichon pâté du cattering de festival de province, jusqu’au délire de rider de chanteurs un peu connus.

L’âge d’or du vinyle fut celui de la création de pochette, avec quelques chefs d’ œuvres mais également beaucoup de bizarreries aujourd’hui cultes. Au même titre que les femmes légèrement vêtues, la nourriture a souvent illustrée les pochettes de disque. Parfois les deux éléments ont été réunis pour mettre en appétit les auditeurs.
Les fous furieux de lpcoverlover.com/ on lancés depuis quelques temps une encyclopédie des pochettes de disques, la nourriture y tient une bonne place dont voici quelques exemple savoureux, entre célébration de l’abondance, kitch et érotisme gourmand.