Le crapaud Smacks

Spécialisé dans le détournement des icônes de la pop culture, Ron English s’est attaqué au rayon céréales du supermarché du coin.

L’artiste crée des alter egos obèses des mascottes de nos céréales préférées et en détourne les marques elles-mêmes. Plus loin que le simple clin d’oeil, English interpelle sur la  nocivité de ces aliments bourrés de sucres.

A la suite de ce « piratage » de linéaire, le Wall street Journal révélait (article payant) que General Mills,  l’un des principaux producteur de céréales au monde allait diminuer les doses de sucres dans ses produits.

source