Le plaisir du mois

Oreo… un nom qui transporte, qui sonne comme cacao, sombrero et Arcimboldo… Moins rêveurs, certains théoriciens de l’Oreo sont allés jusqu’à avancer que le « RE » d’Oreo, pris en sandwich entre les deux O de « chOcOlate » provenait du mot « cREam »…

Quel qu’en soit le nom, l’Oreo frappe avant tout par son goût. Sans vraiment savoir de quoi il se compose, on dit du biscuit qu’il est à la « crème ». Le secret le mieux gardé de l’univers est aussi le meilleur, puisque l’Oreo est le biscuit le plus vendu du XXI° siècle.

 

Le + : la gamme des Oreo, extensible à l’infini : Oreo Chocolat blanc, Double Oreo, Oreo Beurre de cacahuètes, Oreo Menthe, Ganache Oreo pour cupcakes, Oreo dans le Mac Flurry, Oreo Fraise, Oreo Golden, et bientôt… Oreo Citrouille (plus d’infos très bientôt)

Le – :  l’association Oreo-lait sur toutes les publicités de la marque, alors que 1) Pas une goutte de lait n’entre dans la composition de l’Oreo, 2) On l’aime pur.